5.3 Préserver l’environnement

Les principaux enjeux environnementaux auxquels le Groupe est exposé sont liés aux risques climatiques tels que présentés dans sa synthèse des risques et opportunités en section 5.1.3.2, page 97. Le Groupe est encouragé à répondre aux attentes de ses parties prenantes pour accompagner la transition écologique et développer de nouvelles solutions avec un impact réduit sur l’environnement. Des opportunités liées au climat ont été identifiées par le développement de solutions dédiées. Pour faire face aux enjeux liés au climat, le Groupe est engagé dans de nombreuses initiatives visant à réduire l’impact de ses activités et de ses solutions :

125

 

5.3.1 Réduire l’empreinte carbone, les consommations d’énergie et de ressources manaturelles et la production de déchets

Le Groupe a un impact direct limité sur l’environnement en raison de ses activités de services. Pour autant, améliorer l’empreinte environnementale de son activité est un enjeu fort résultant de l’étude de matérialité auprès de ses parties prenantes.

En août 2019, à l’occasion de La Rencontre des Entrepreneurs de France (La REF), Edenred s’est associé à 98 autres entreprises françaises s’engageant vers une baisse drastique des émissions de GES de la planète. Cet engagement s’inscrit dans une perspective européenne et mondiale. Les entreprises signataires considèrent qu’il s’agit de relever un défi essentiel pour l’attractivité et la compétitivité de la France et de l’Europe. Edenred a réaffirmé son engagement en mai 2020 par la cosignature de son Président-directeur général de la tribune du Monde autour d’une conviction forte : « Mettons l’environnement au cœur de la reprise économique ».

5.3.1.1 Enjeu prioritaire : efficacité énergétique et changement climatique

Depuis 2012, le Groupe s’engage à réduire et à piloter ses impacts par la mise en place d’un système de management environnemental et un suivi de ses émissions de GES au niveau mondial. Pour répondre aux enjeux forts liés aux risques physiques, aux attentes des parties prenantes et prendre compte des opportunités liées à l’amélioration de son efficacité énergétique, Edenred s’engage de façon durable à maîtriser ses émissions.

Le management environnemental

Edenred a mis en place un système de management environnemental basé sur les principes de la norme ISO 14001.

Six pays sont déjà certifiés localement : la France, le Brésil où deux de ses filiales Ticket Serviços et Ticket Log sont certifiées depuis dix ans, l’Italie, le Royaume-Uni, la Roumanie et le Chili. Le Mexique et la République tchèque ont également obtenu d’autres certifications environnementales locales. 51% des collaborateurs travaillent ainsi dans une filiale ayant reçu une certification environnementale.

Pour encourager d’autres pays à engager une démarche de certification locale, des échanges de bonnes pratiques ont été mis en place en 2019 entre les pays pour présenter les enjeux et avantages des initiatives locales et le développement de plans d’actions basés sur les principes d’un système de management environnemental.

Au niveau global, le Groupe a mis en place un reporting pour consolider cette démarche environnementale dans l’ensemble des pays. Il se base sur un suivi annuel de la performance d’une vingtaine d’indicateurs liés à l’impact environnemental d’Edenred et recouvrant :

  • les émissions de GES directes et indirectes ;
  • les consommations d’énergie ;
  • les consommations des ressources (papier, plastique, eau) ;
  • la production de déchets ;
  • le respect des réglementations locales et standards internationaux sur l’environnement.

Concernant la conformité aux réglementations environnementales, Edenred n’a enregistré aucune provision significative pour risques environnementaux en 2021 et n’a pas fait l’objet de décision judiciaire en matière d’environnement.

Pilotage des émissions de gaz à effet de serre

Depuis 2012, le Groupe est engagé dans une démarche de progrès continu à travers la formalisation de sa politique environnementale pour réduire les émissions de GES et notamment celles liées à sa consommation d’énergie. Un pilotage des émissions globales sur l’ensemble des pays du Groupe a été implémenté par le suivi des activités et des sources des postes significatifs de GES.