Au total, en 2021, le Groupe a généré 467 tonnes de déchets, dont 312 tonnes ont été recyclées.

Consommation d’eau et approvisionnement en eau en fonction des contraintes locales

Les bureaux d’Edenred, essentiellement urbains, sont raccordés au réseau d’assainissement collectif.

La consommation d’eau en 2021 est de 32 312 m3 et a diminué de 11% à l’échelle du Groupe par rapport à 2020, s’expliquant par la mise en place de télétravail généralisé au sein des filiales du Groupe pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Edenred a continué sur ses engagements de maîtrises des consommations environnementales.

Moyens consacrés à la prévention des risques environnementaux et des pollutions

Les activités du Groupe ne conduisent ni à une pollution des sols de l’eau, ni à une pollution significative de l’air. Les filiales du Groupe sont encouragées à utiliser pour la personnalisation des titres, des encres respectueuses de l’environnement. À titre d’exemple, Edenred France utilise des encres aqueuses non-toxiques et ne libérant pas de composants organiques volatiles. Les sites de production sont équipés de systèmes d’aération pour permettre l’évacuation plus rapide des poussières liées à la personnalisation des titres.

Le management environnemental contribue à la prévention des risques environnementaux et des pollutions. En 2021, les dépenses consacrées à l’environnement par les filiales d’Edenred s’élèvent à 320 298 euros. Ces dépenses recouvrent des actions telles que l’organisation de campagnes de sensibilisation.

Protection de la biodiversité

Le respect du bien-être animal est un enjeu non matériel au vu de l’activité du Groupe. Néanmoins certaines filiales d’Edenred ont mis en place des actions pour protéger la biodiversité et contribuer, dans une certaine mesure, au bien-être animal comme contribuer à replanter des arbres dans des espaces naturels à Taïwan, au Portugal, en Italie, au Mexique, en Turquie et en Roumanie. Edenred Turquie a organisé un atelier de sensibilisation à la préservation des ressources pour ses salariés. Enfin, en France, la filiale LCCC est partenaire de l’association de reforestation « Reforest’Action » depuis 2018. Cette initiative est décrite en section 5.3.2.1 de ce document.

5.3.1.3 Indicateurs clés de progrès

Méthodologie de calcul

La performance d’Edenred sur cet engagement sera mesurée annuellement par le pourcentage de réduction de l’intensité des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2013. L’intensité GES est évaluée pour l’ensemble des pays du Groupe selon la somme des émissions directes et indirectes des sources fixes rapportée à la surface occupée. La méthodologie utilisée est le standard « GHG Protocol » ainsi que des facteurs d’émissions issus de référentiels robustes. Lorsque cela était possible, la prise en compte de facteurs d’émissions locaux a été privilégiée pour établir des émissions GES et à défaut des référentiels internationaux ont été utilisés. Cette évaluation globale est utilisée pour mesurer les progrès accomplis et suivre les nouveaux objectifs fixés selon la méthodologie sectorielle de l’initiative Science Based Target (SBTi) qui définit une trajectoire d’émissions pour respecter les engagements des Accords de Paris et limiter l’élévation de la température mondiale.

Suivi de la performance

En 2021, les émissions de GES du Groupe ont été fortement réduites et inscrivent une baisse de 46% par rapport à l’année de base (2013) dépassant l’objectif de réduction global de 36% d’ici 2022. Edenred a continué ses actions et initiatives de réduction en 2021. L’objectif de réduction à 2030 est de 52%.

5.3.2 Concevoir des services écoresponsables

Les activités d’Edenred, que ce soient les Avantages aux salariés, les Solutions de mobilité professionnelle ou les Solutions complémentaires n’ont pas un impact direct significatif sur l’environnement.

En revanche si l’on élargit sa responsabilité en amont et en aval de l’utilisation de ses solutions, on peut considérer qu’Edenred fait face à un enjeu environnemental en termes d’émissions de GES via ses solutions de mobilité et en termes de gaspillage alimentaire via ses titres de restauration.

5.3.2.1 Enjeu prioritaire : mobilité durable

La mobilité est un enjeu de plus en plus important pour les entreprises. Les déplacements professionnels des collaborateurs génèrent des coûts et de la pollution. Par conséquent, les entreprises clientes et les salariés utilisateurs cherchent des moyens d’optimiser leurs déplacements pour se tourner vers une économie bas carbone. C’est par exemple le cas à travers le développement du marché des véhicules électriques. Cette transition vers les véhicules électriques représente une opportunité pour Edenred. En tant que fournisseur de Solutions de mobilité professionnelle et d’Avantages aux salariés, Edenred accompagne ses parties prenantes en proposant des solutions et des services pour encourager de nouvelles formes de mobilité et permettre de faire des choix de consommation plus responsables. Ces éléments s’intègrent aussi dans la poursuite du déploiement par le Groupe de sa stratégie Beyond Fuel. Cette stratégie vise à offrir des services additionnels à ses clients, en développant des services de gestion de la maintenance, de péages électroniques unifiés ou encore de récupération de taxes pour les sociétés de transports.

Programmes de Solutions de mobilité professionnelle écoresponsables

Certaines filiales d’Edenred ont développé des services pour apporter une valeur ajoutée écologique à leurs programmes de mobilité permettant aux entreprises clientes et salariés utilisateurs d’éviter les émissions GES générées par ces déplacements.