5.4.2.3 Indicateurs clés de progrès

Méthodologie de calcul

Edenred s’est engagée dans des actions permettant de construire et renforcer sa conformité à la réglementation dédiée à la protection des données personnelles. Leur performance est mesurée annuellement en fonction du nombre de filiales conformes aux standards, en termes de traitement des données et leur sensibilisation aux collaborateurs.

Suivi de la performance

En 2021, l’ensemble des filiales qui ont suivi le programme Groupe de conformité à la réglementation en matière de protection des données personnelles en Europe, et dans d’autres régions (Amérique latine et Asie Pacifique) ont fait l’objet d’un suivi de leur progression. Le programme Groupe est basé sur le standard RGPD et le suivi de la progression de la conformité est effectué sur la base de questionnaires détaillés adressés aux filiales avec des plans d’actions spécifiques associés à leurs résultats. Des audits sont effectués ponctuellement au niveau local. L’objectif est que la grande majorité des filiales du Groupe soit engagée dans le programme de conformité Groupe à la protection des données personnelles d’ici fin 2022. À plus long terme, l’homogénéisation de règles Internes contraignantes et de certifications à l’échelle du Groupe pourrait être envisagée d’ici 2030.

 

5.4.3 Répondre aux attentes des parties prenantes tout en les associant à la digitalisation des solutions d’Edenred

Edenred compte un grand nombre de parties prenantes « externes », dont certaines sont directement liées à son activité : les entreprises clientes, leurs salariés utilisateurs et les commerçants partenaires. Plaçant la passion du client en tête des valeurs d’Edenred, le Groupe a toujours cherché à répondre à ses attentes.

Pour cette raison, Edenred développe des solutions digitales de manière responsable.

5.4.3.1 Enjeu prioritaire – Garantir une digitalisation responsable des solutions de paiements et services et leur accessibilité

Edenred développe et fournit des solutions spécifiques pour répondre aux besoins du monde du travail. Les évolutions sociétales qui découlent de la digitalisation représentent un enjeu et une opportunité pour Edenred. C’est également l’occasion de répondre aux nouvelles réglementations en respectant les nouveaux standards émergents dans les différents pays où le Groupe est présent.

Garantir la transparence et la conformité

La digitalisation des solutions a fait naître de nouveaux standards. Edenred s’engage, lorsque cela est possible, dans une démarche de certification attestant le niveau de maîtrise de la méthodologie, les bonnes pratiques, la sécurité mais aussi le vocabulaire associé à cet univers.

Label Confianza Online en Espagne

Depuis 2013, la filiale espagnole reçoit le label Confianza Online, la principale certification nationale de promotion des bonnes pratiques sur Internet, utilisée par plus de 2 700 sites internet.

L’entreprise, qui souhaite être certifiée, doit être en conformité avec les règles du code éthique du label en matière de publicité, de commerce électronique, de protection des données personnelles ou encore de protection des mineurs. Le site e-commerce de la filiale a été évalué sur plus de 30 critères pour obtenir cette marque de confiance reconnue de manière institutionnelle en Espagne.

 

Contribuer à l’inclusion financière

Profitant de la digitalisation de ses solutions, Edenred cherche à promouvoir l’inclusion financière, technologique et sociale auprès de ses parties prenantes.

Inclusion technologique et financière à Dubaï

L’exclusion financière est un enjeu mondial. Il concerne encore une grande partie des populations des pays émergents. Pour aider ces personnes à accéder à des services financiers de première nécessité, Edenred a développé aux Émirats arabes unis la solution digitale C3.

C3 propose aux salariés non bancarisés ou sous-bancarisés une carte intégrée à une application mobile, leur permettant de percevoir leur salaire par virement et non plus en espèces. Au travers de cette application, les utilisateurs de C3 peuvent transférer de l’argent, notamment vers leur pays d’origine, retirer des espèces ou encore effectuer des achats sur Internet. En 2021, plus de 2 millions de salariés utilisent la carte C3 aux Émirats arabes unis.

Ce dispositif constitue un levier efficace pour lutter contre l’économie informelle, protéger les droits des salariés, mais surtout proposer un accès aux services bancaires essentiels.

Inclusion bancaire au Brésil

La filiale brésilienne Repom développe des cartes prépayées à destination des camionneurs indépendants, à qui les grands groupes industriels et des sociétés de transport sous-traitent la livraison de marchandises. Cette solution de cartes préchargées permet le versement du salaire, et la sécurisation des transactions. Ces cartes peuvent être utilisées pour l’ensemble des dépenses notamment de carburant, de restaurants, de péages. Facilitant l’insertion économique des travailleurs, elles garantissent la traçabilité des revenus, leur donnant par exemple accès aux prêts immobiliers. En 2019, le service a lancé son offre de paiement mobile pour faciliter les transactions des camionneurs au Brésil.