97

 

La démarche a fait ressortir sept enjeux prioritaires : la sécurité informatique et les données personnelles, l’éthique des affaires, l’énergie et le changement climatique, la digitalisation responsable des paiements, la satisfaction client, la gestion des talents et la promotion de l’alimentation saine et durable.

L’exercice de matérialité réalisé a permis au Groupe de développer une nouvelle stratégie développement durable autour de trois axes People – Planet – Progress en lien avec les attentes de ses parties prenantes clés et en ligne avec les deux plans stratégiques successifs Fast Forward (2016-2019) et Next Frontier (2019-2022).

Fin 2021, le Groupe a lancé une nouvelle étude de matérialité afin de mettre à jour cette matrice. Les travaux perdureront au cours de l’année 2022 et permettront d’actualiser la liste des enjeux pertinents pour l’entreprise.

 

5.1.3.2 Risques et Opportunités

Le Groupe procède à des analyses régulières de ses risques et menaces, sous la supervision du Comité d’audit et des risques. Afin d’être conforme à la Directive du 22 octobre 2014 relative à la publication d’informations non financières, le département RSE du Groupe a réalisé en 2018 une revue des risques extra-financiers en s’appuyant sur des standards internationaux tels que la GRI (Global Reporting Initiative), le TCFD (Task Force on Climate-related Financial Disclosures), des benchmarks externes. L’impact significatif des risques non financiers a été évalué selon la méthodologie de cartographie des risques du Groupe, mais également avec la prise en compte du point de vue des parties prenantes.

En 2021, une mise à jour de la cartographie des risques a été effectuée, incluant les risques extra-financiers significatifs. Elle a été réalisée par le Direction des Risques au moyen d’entretiens avec les différentes Directions fonctionnelles et opérationnelles sur l’ensemble des pays du Groupe. Ces analyses ont fait l’objet d’un suivi du Comité d’audit et des risques. L’ensemble de la méthodologie est détaillé dans la section 4.1, page 70.

La démarche a ainsi identifié les risques extra-financiers pouvant impacter le Groupe ou ses tiers. Par ailleurs, certains de ces risques extra-financiers, dits majeurs, sont associés à un enjeu prioritaire et sont présentés dans la section 4.1 en page 70. Il s’agit des risques liés au droit de la concurrence, à la corruption et au blanchiment d’argent, à la protection des données personnelles et à la sécurité des systèmes d’information et cybersécurité ainsi que les risques de transition liés au changement climatique.

Cette analyse de risques, ainsi que l’étude de matérialité ont permis d’identifier et mettre à jour les enjeux majeurs auxquels le Groupe est exposé. Ces derniers sont présentés dans le tableau ci-après font référence aux risques extra-financiers majeurs, aux risques extra-financiers secondaires et aux opportunités considérées comme importantes pour Edenred, ses parties prenantes et la Société de manière générale. Pour chacun de ces enjeux, des engagements chiffrés et des plans d’actions volontaristes sont mis en place.